Parcours

Naissance en 1948 à Bône (Algérie).
Poursuit en France ses études secondaires.
Etudes supérieures de philosophie à Paris.
Enseignement en France et à Madagascar.
Entrée dans l’administration universitaire en 1974 et poursuite d’une carrière parallèle à ses activités artistiques jusqu’en 2008.

 

Le dessin

Pratique régulière du dessin depuis la jeunesse.
Sanguine, sépia, mine de plomb, graphite, pierre noire, encre, pastel, peinture à l’huile et aquarelle, acrylique. Techniques diverses et exploitation de leurs possibilités.
Diversité des sujets, mais surtout paysages.
Créations graphiques non-figuratives (encre -aquarelle).
Intérêt pour toutes les techniques sur papier, mais le pastel reste la technique de prédilection.

De 1982 à 1988 : atelier collectif à la Maison Populaire à Montreuil sous la direction du peintre Gérard DARAN.

1988 : fondation d’un atelier collectif avec un groupe de peintres amateurs. Durant cette période : travail en groupe très enrichissant, approfondissement des techniques, remise en question permanente, découverte du pastel.

2001 : dissolution de l’atelier collectif. Travail en atelier personnel.
 

Atelier de modèle vivant

- Maison populaire à Montreuil sous la conduite des peintres Gérard DARAN
et Claude LE BOUL.

- Depuis 2008, séances hebdomadaires avec les« Quat’Zarts des métiers ».
 

Travail sur le motif

Tout au long de l’année et au cours des voyages : aquarelles, dessins esquisses, carnets de voyages.
Importance du travail en extérieur.
Fascination pour la lumière, les paysages, le miroitement de l’eau, le changement des saisons, la variété des régions, l’immensité de certaines zones du monde (océans, montagnes, déserts).
Ces images glanées dans la nature restent définitivement présentes à l’esprit et représentent la principale source d’inspiration du peintre.
 

Le pastel

La pratique du pastel reste toutefois jusqu’à présent un travail d’atelier. Le pastel traduit la fascination de l’artiste pour l’immensité du monde: grandeur et beauté des paysages, des êtres humains, des villes. Le choix des grands formats est privilégié et le pastel y trouve toute sa plénitude.
Le pastel présente un accomplissement incomparable, une richesse inépuisable de nuances et de couleurs, une texture particulière qui appelle le contact direct.
Cette technique permet de s’oublier dans la peinture de la mer, de l’espace, des arbres, des nuages, du ciel …du ciel d’orage dans ce qu’il peut avoir de grandiose.
J'essaie de plus en plus de perfectionner, d'approfondir, et de faire évoluer ma technique du pastel. J'essaie de nouveaux supports et je fabrique au besoin les pastels qui me font défaut ou qui pourraient enrichir mes couleurs.
 

Activités, expositions.

Membre du bureau des Artistes Plasticiens de l’Est Parisien.
Participe à l’organisation des salons sur la ville jusqu’en 2001.
Animation de stages et ateliers de pastel
Expositions chaque année dans divers salons de la région parisienne et de province.
Expose à la Biennale Internationale du pastel en Espagne. En 2011: Démonstrations au cours de l'exposition ( voir videos sur le site de l'ASPAS. )
Participation à diverses manifestations de plein air, « peindre sur les Champs-Elysées », Fêtes de la Seine, expositions de rues, Grand Marché de l’Art Contemporain, peinture sur le motif avec le groupe des peintres du Val d'Oise.
Expose régulièrement à la Biennale du Pastel à Bellay en Vexin.
Participe à divers ouvrages collectifs: « L’art du Pastel » - Art du Pastel en France.
" La côte d'Opale par les pastellistes"
Au printemps 2013, participe à la fondation de l'Association "Regards de Pastellistes" dans laquelle elle exerce les fonctions de secrétaire. Elle a rédigé pour les membres de l'association les deux premières fiches techniques sur le pastel. D'autres vont suivre.